Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre navigation/ sa fonctionnalité et des fins statistiques. Plus d’informations ici.
Vous pouvez changer vos paramètres de cookies à n’importe quel moment.

Si vous continuez la navigation sur notre site, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Alphonse Daudet

Alphonse Daudet


Auteur(e)

Alphonse Daudet est né à Nïmes le 13 mai 1840. Après une enfance heureuse en Provence, il fut contraint, par la ruine de ses parents, de se faire maître d’études à Alès (épisode évoqué dans Le Petit Chose), puis tente sa chance à Paris, avec l’appui de son frère Ernest. Dès son premier ouvrage, le recueil de vers Les Amoureuses, il obtient la notoriété et collabore à divers journaux. Ce premier ouvrage lui permet de rentrer comme secrétaire au service du duc de Morny.
En 1867, Alphonse Daudet épouse Julia Allard, fille de bonne famille parisienne.
Célèbre avec ses contes Les Lettres de mon moulin (1866), il chante encore la Provence dans sa trilogie de Tartarin. Tenté par le théâtre, Daudet tira des Lettres de mon moulin, un drame L’Arlésienne (1872), immortalisé par la musique de Bizet. S’engageant aussi dans la voie du roman réaliste Daudet peignit les moeurs contemporaines (Jack, 1876, Sapho, 1884).
Alphonse Daudet  est mort en 1897 à Paris.

Bibliographie