Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre navigation/ sa fonctionnalité et des fins statistiques. Plus d’informations ici.
Vous pouvez changer vos paramètres de cookies à n’importe quel moment.

Si vous continuez la navigation sur notre site, vous consentez à l’utilisation de cookies.

À pas de velours (CD)
Format : 0 x 0 cm
Nb de pages : pages
Parution : 6 novembre 2013
Nuart : 4750170
EAN 13 : 9782278058877
17.20 €

6 personne(s) ont envie de le lire


12 personne(s) ont aimé ce livre
Liste des chansons

Berceuse pour une pomme - L’était une p’tit’ poul’ grise - Dodo m’amour - Toutouic - Ah ! vous dirai-je maman - Dodo ti pitit’ maman - Gentil Coquelicot - Fais dodo, le petit Pierrot - Sòm-sòm - Viens mon petit ours (Jean-Jacques Margueritat) - Trois P’tits Moutons (Gérard Delahaye) - Le Grand Lustucru (Théodore Botrel) - Passe la dormette - Berceuse chinoise - Berceuse pour Julie (Gilles Vigneault / Robert Bibeau) - Doucement (Suzanne François) - Ani couni - Berceuse de Sainte-Marguerite - Berceuse sur lie (Jacqueline Youla / Yves Prual) - Dodo ma câline (Denis Bordat / Pierre Amiot) - J’vais à la rivière - Petite berceuse du début (Gilles Vigneault / Robert Bibeau) de la colonie - Dors petit phoque (Pierre Chêne) - Berceuse du docteur (Jacques Charpentreau / François Barré) - Donnez-lui donc un p’tit grain d’orge - Fais dodo Colas mon p’tit frère - Berceuse cosaque - Berceuse pour rêver (Anne Sylvestre)

Vous aimerez aussi
  • matthieu

    Bonjour,

    Dans la pochette du CD : il est indiqué « retrouver les paroles des comptines dans le livret téléchargeable sur le site http://www.didierjeunesse.com »

    Je ne retrouve pas les paroles sur votre site.

    Pouvez-vous m’aider ?

    Cdt.

  • didier_jeunesse

    Bonjour

    Il suffit de cliquer sur Télécharger l’extrait à côté du visuel du cd.
    Merci
    Bien à vous
    Didier Jeunesse

  • Blandine

    Bonjour, mon bébé vient de recevoir ce livre pour ses 1 an. Nous avons feuilleté le livre et écouter les 10 premières chansons ensemble puis nous avons quitté la pièce pour qq instants, laissant notre aîné de 4 ans et demi continuer à écouter. Il a entendu la chanson du grand lustucru. Il est ensuite venu nous dire que c’était une bonne chose que son petit frère se soit absenté pour cette chanson car elle était effrayante pour les petits. Depuis il n’arrive plus à s’endormir seul et s’est réveillé plusieurs fois la nuit du fait de cauchemars. Il ne m’est pas venu à l’esprit de vérifier le contenu d’un livre de Berceuses pour m’assurer que cela soit adéquat et j’ai du mal à comprendre l’intérêt d’inclure une chanson décrivant une figure effrayante mangeant les enfants dans un recueil de berceuses. Je conseilles aux parents de sauter cette chanson.

Voir tous les avis des lecteurs »
  • didier_jeunesse

    Bonjour,
    Voici la réponse d’Yves Prual qui s’est chargé du collectage.
    « Le Grand Lustucru est une berceuse composée au début du XXème par Théodore Botrel qui s’est inspiré d’une berceuse traditionnelle originaire du Sud-Ouest.
    Comme la chanson de Saint Nicolas, qui n’est pas exempte d’images fortes et féroces, elle a été chantée par des générations d’enfants et de parents.
    Il est coutumier d’invoquer des personnages inquiétants dans de nombreuses cultures lorsque l’enfant est par trop récalcitrant et tarde à trouver le sommeil. On pourrait citer le crabe aux Antilles, le père Fouettard, le loup, l’ogre, etc. Ces personnages ont une vertu essentielle : celle de calmer et une portée symbolique très forte. D’ailleurs, les enfants ne sont pas dupes, ils sentent bien que ces menaces sortent du champ « réaliste » et qu’elles expriment les limites des parents, leur désir de ne pas se laisser tyranniser. Avoir accès à un imaginaire riche et multiple est une chance pour les petits, cela les inscrit dans le culturel et le symbolique.
    Un tout-petit peut cependant être effrayé par une figure, un dessin, un mot, qui à nos yeux peut paraître complètement anodin ; il convient évidemment de le rassurer et de ne pas l’exposer à ses angoisses quand on a compris leur origine. Un petit garçon avait ainsi développé une peur phobique des chaussettes, pendant quelques semaines. Cette peur a passé, fort heureusement. Que se cachait-il derrière ces chaussettes terrifiantes ? Que se cache-t-il derrière les pleurs de votre enfant ? Nul ne saurait le dire…
    Cette chanson lui sert peut-être d’exutoire. En clair, son angoisse a peut-être trouvé là le moyen de s’exprimer. Et en choisissant cette chanson magnifique, aux paroles terribles, certes, mais si pleines d’amour, aussi quand on les lit jusqu’au bout, il ne s’est pas trompé. Un jour, sans doute, il pourra écouter cette chanson sans l’ombre d’une peur.
    En attendant, vous êtes là pour l’entourer, le rassurer, lui dire qu’il pourra écouter cette chanson quand il sera prêt. »
    L’équipe Didier Jeunesse

  • Donner votre avis :