Ce site utilise des cookies afin d’améliorer votre navigation/ sa fonctionnalité et des fins statistiques. Plus d’informations ici.
Vous pouvez changer vos paramètres de cookies à n’importe quel moment.

Si vous continuez la navigation sur notre site, vous consentez à l’utilisation de cookies.

Le Roi de la montagne en hiver

Le Roi de la montagne en hiver


Auteur(e) : Sylvie Delom - Illustrations : Aurélia Fronty

Dans un village, une femme vivait seule avec ses deux filles. Sa fille aînée lui ressemblait : laide et méchante. La petite, quant à elle, ressemblait à son père défunt : joyeuse, et si belle… Un soir de janvier, la mère, sans pitié, envoie la petite cueillir des violettes, un caprice de la grande. Dans la neige, la fillette rencontre douze hommes encapuchonnés : les douze mois de l’année…



Format : 24.5 x 32 cm
Nb de pages :40 pages
Parution : 16 octobre 2013
Nuart : 4465654
EAN 13 : 9782278070527
14.20 €

18 personne(s) ont envie de le lire


21 personne(s) ont aimé ce livre
Des mêmes auteurs
Vous aimerez aussi
  • Marina

    Les illustrations sont merveilleuses, par contre le conte lui-même, c’est du plagiat, ce conte existe déjà depuis 1942 et il a été écrit par un écrivain soviétique Samuel Marchak, il s’appelle « Les 12 mois », voici le lien pour vérifier: https://fr.wikipedia.org/wiki/Douze_mois_(film,_1956). C’est une honte d’écrire un conte qui existe déjà en changeant son nom.

  • didier_jeunesse

    Bonjour

    Nous avons envoyé votre commentaire à l’auteur afin de vous apporter une réponse précise.
    Tout d’abord, sachez que les contes font le plus souvent partie de la tradition orale et ceux qui sont publiés sont donc des adaptations. Nous le précisons d’ailleurs dans nos livres.
    Voici la réponse de Sylvie Delom à propos de l’album :
    « Le Roi de la montagne en hiver est inspiré de deux contes traditionnels :
    Les Saisons et les mois (Grande-Bretagne), rapporté par Hélène Adeline Guerber dans Contes et légendes (1895), sûrement inspiré d’un conte tchèque, aussi traduit par Alexandre Chodzko dans Contes des paysans et des pâtres slaves (1864, France) ;
    Le Gel craquant (Russie), rapporté par Afanassiev dans Les Contes populaires russes (1860) et dans de nombreuses autres versions russes.
    Dans les deux contes d’origine, l’héroïne revient chez elle et la sœur tente sa chance, échoue à cause de son comportement, et meurt.
    Cette deuxième (contre)partie est ici occultée afin de ne pas accentuer le caractère moral et la rétribution qui en découle.
    Dans les versions anciennes, les deux sœurs représentent deux faces d’un seul et même être, la lumière et l’ombre…
    Pour que la lumière soit visible, l’obscurité est nécessaire, rôle que la sœur opposée remplit pleinement dans cette adaptation.
    L’accent est mis sur le profond respect et la connaissance des lois de la montagne qu’éprouve l’héroïne, ce que piétinent allègrement les deux autres protagonistes.
    Ainsi, Grand Gel revêt-il l’héroïne d’attributs royaux (sous la forme archaïque de fourrure et pierres précieuses), sans la détruire. »
    Sylvie Delom

  • Svetlana

    Quel dommage qu’il ne soit pas précisé que ce compte vient du folklore russe…

Voir tous les avis des lecteurs »
  • Angeles Arduino

    Hola! Mi nombre es Angeles y quisiera saber si tienen el libro: Le Roi de la Montagne en hiver y cuál es su precio.

    Gracias
    Angeles

  • Donner votre avis :